Les émotions chez nos enfants

J’ai décidé d’écrire cet article parce que comme vous le savez je suis l’heureuse maman d’un petit garçon de 5 ans et en ce moment il vit et ressent des émotions pas toujours évidentes à gérer pour lui et surtout difficiles à exprimer.

Son papa et moi même sommes très ouverts au dialogue et essayons de le comprendre et de l’accompagner au mieux dans cette étape (sachant qu’il y en aura d’autres c’est certain…)

Ses interrogations sont portées sur la mort en particulier la sienne et sur l’abandon, lié en partie à mon ancien métier dans lequel je voyageais beaucoup et aussi à la séparation de son papa et moi.

  • Pourquoi on meurt ? Quand on a 5 ans on peut mourir ? Quand j’aurais ton âge je vais mourir ? Mamou, (ma grand mère de 91 ans) elle est vieille ? Elle va bientôt mourir ? elle va aller où ? Est-ce qu’on aura d’autres vies après celle-là ? Est-ce que je pourrais encore être avec toi et papa ?
  • Est-ce que tu vas venir me chercher ? Est-ce que tu vas m’oublier ? Est-ce que vous allez toujours m’aimer ?

Voilà ce que j’imagine beaucoup de parents vivent. On ne sait pas toujours comment gérer la situation, parfois on est soi-même peu à l’aise avec ce genre d’interrogations. Alors, que faire ?

De par mon parcours et ce que j’ai déjà pu apporter autour de moi, les Fleurs du Bush sont une aide formidable pour débloquer les émotions.

Dans plusieurs de mes rencontres, par le dialogue avec les enfants et aussi un peu les parents (pour des bébés ou des très jeunes enfants), on réussit à débloquer des peurs, à réguler le sommeil, à apaiser et à diminuer le stress.

En impliquant l’enfant dans la préparation et la prise de son élixir floral, et en fonction de son âge, je lui propose un rituel permettant de l’investir, de l’ancrer et de lui faire prendre conscience que les fleurs sont un soutien, une aide, une alliée dans sa recherche du mieux-être.

Tout ceci est une aide précieuse pour eux, c’est « magique » comme ils le disent, alors qu’en réalité ce sont eux qui font tout le travail.

J’utilise aussi le magnétisme pour apaiser et calmer mon fils. Toujours avec son accord et souvent à sa propre demande « Maman tu peux me faire de l’énergie s’il te plaît ? », je lui fais une séance le soir avant le coucher et je l’implique toujours en lui demandant ce qu’il aimerait : « Je voudrais de la force et faire des rêves en couleurs » c’est ce qu’il m’a demandé hier soir par exemple.

Pendant une séance, toujours en accord avec l’enfant et en partant d’une intention simple, je lui propose quelques minutes de calme pendant lesquelles nous travaillerons ensemble afin de répondre à son intention.

Il est très important (lorsque l’enfant est en âge de s’exprimer), de l’impliquer dans l’ensemble des rituels, cela permet un ancrage beaucoup plus fort, une meilleure confiance en lui et le sentiment qu’il est le maître à bord. Ils adorent !!

Dernier conseil, la lecture. J’ai donc acheté 2 livres, un premier sur les émotions et l’autre sur la mort, en lien avec les besoins exprimés par mon fils.

Il a commencé par « La couleur des émotions ». Un livre en relief, très joli et plein de couleurs, permettant à l’enfant de déterminer lui-même ses émotions.

Le deuxième livre s’appelle « Les questions des petits sur la mort ». Pour le moment, il regarde les images en me disant : « Mais on voit pas de morts ? Pourquoi y a des couleurs ? »

Voilà comment aujourd’hui je peux vous aider à accompagner vos enfants afin de les guider vers leur chemin. N’hésitez pas à me poser vos questions, sur l’utilisation des fleurs , le magnétisme et mes tarifs qui seront bientôt visibles sur mon site.

A très vite pour un prochain article…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.